Impacts socioéconomiques de l'acidification des océans

Palmyra Atoll, Pacifique Nord. Photo © Tim Calver

Les impacts écologiques de l'acidification des océans sur les écosystèmes ne sont pas bien compris. Par conséquent, il est difficile de prévoir l'impact de l'acidification des océans sur les communautés humaines. Étant donné que l'acidification affecte les processus fondamentaux liés à la structure et à la fonction générales des écosystèmes marins, tout changement important pourrait avoir des conséquences profondes pour les océans de demain et les milliards de personnes qui dépendent des ressources marines pour leur nourriture et leurs moyens de subsistance.

Pêche commerciale et récréative

En haut: huîtres fraîches. Photo © Gerick Bergsma 2011 / Photobanique Marine. En bas: grande bénitier (Tridacna maxima) en Australie. Photo © Chuck Savall 2012

En haut: huîtres fraîches. Photo © Gerick Bergsma 2011 / Photobanique Marine. En bas: grande palourde géante (Tridacna maxima) en Australie. Photo © Chuck Savall 2012

Étant donné que l'acidification des océans affecte la capacité des organismes marins à former des coquilles et des squelettes, il est probable que l'abondance d'espèces de mollusques et de crustacés d'importance commerciale telles que les palourdes, les huîtres et les oursins diminuera. Cela affecte les communautés humaines qui dépendent de ces ressources pour se nourrir et / ou gagner leur vie. ref

En outre, l'acidification est susceptible d'affecter les réseaux trophiques marins et d'entraîner des modifications majeures des stocks de poissons commerciaux. ref L'acidification des océans influence la structure et la productivité de la production benthique et planctonique primaire et secondaire, ce qui peut affecter la productivité des communautés de poissons et des niveaux trophiques supérieurs. Par exemple, les jeunes saumons s'attaquent aux ptéropodes, un type de zooplancton extrêmement vulnérable à l'acidification des océans. De plus, l'interaction de l'acidification avec la tolérance thermique peut affecter les gammes dépendantes de la température de nombreuses espèces de poissons.

Organismes importants sur le plan commercial et écologique. Source: IGBP, IOC, SCOR 2013

La recherche scientifique montre la vulnérabilité et la sensibilité des espèces marines importantes sur le plan commercial et écologique aux
acidification des océans à des niveaux élevés de CO2. Source: IGBP, IOC, SCOR 2013

La diminution de l'abondance des poissons et les modifications des réseaux trophiques marins menacent l'approvisionnement en protéines et la sécurité alimentaire de millions de personnes, ainsi que le secteur de la pêche de plusieurs milliards de dollars.

Réseau trophique des écosystèmes marins. Ceci illustre certaines des interrelations ou des voies écologiques entre les espèces qui constituent la communauté; les flèches vont des prédateurs aux proies. Basé sur le réseau trophique marin de Polovina 1984

Réseau trophique des écosystèmes marins. Ceci illustre certaines des interrelations ou des voies écologiques entre les espèces qui constituent la communauté; les flèches vont des prédateurs aux proies. Basé sur le réseau trophique marin. Source: Polovina 1984

Communautés côtières et économies associées

L'acidification des océans aura probablement un impact sur les communautés et les économies côtières. Les récifs coralliens fournissent un habitat au poisson, génèrent des milliards de dollars en tourisme, protègent les rives de l'érosion et des inondations et constituent le fondement de la biodiversité. Pour de nombreuses communautés, le nouveau développement économique dépend du tourisme côtier. Des récifs coralliens en bonne santé génèrent des recettes touristiques et assurent la protection des infrastructures côtières (telles que les hôtels et les complexes hôteliers)

Impact accru du changement climatique

L’acidification des océans, le réchauffement des eaux de surface et les modifications du mélange des océans peuvent réduire la capacité de l’océan à absorber le dioxyde de carbone (CO 2).2). Cela se traduit par plus de CO2 dans l'atmosphère. Parce que le CO2 est le principal gaz à effet de serre contribuant au changement climatique, à une augmentation de CO2 contribue à l’augmentation des températures globales et aux changements associés du niveau de la mer, des tempêtes et des régimes de précipitations. Quand la capacité de l'océan à absorber le CO2 est réduit, les effets du changement climatique risquent d’être plus graves. Cette réduction rend également plus difficile et plus onéreuse la stabilisation des émissions de CO2 concentrations.