Collaboration et communication

Tuyau d'égout sous-marin. Photo © Grafner/iStock

Coopération

La pollution des eaux usées est un problème complexe, car elle traverse plusieurs paysages (c'est-à-dire de la crête au récif) et plusieurs secteurs ou disciplines (par exemple, la santé publique, l'environnement et les travaux/infrastructures publics).

En raison des impacts transversaux de ce polluant, afin d’y remédier efficacement, les gestionnaires marins doivent regarder au-delà de leur discipline de gestion des récifs et collaborer avec des collègues de multiples secteurs généralement cloisonnés. Ces secteurs comprennent la santé publique, l'assainissement, la philanthropie et l'ingénierie. Parmi les autres partenaires importants figurent les gestionnaires des terres côtières et des zones de montagne adjacentes, les offices du tourisme, les services publics et les décideurs politiques.

Une approche intégrée offre une manière coordonnée et interconnectée de joindre ces secteurs pour résoudre ce problème complexe. Il existe plusieurs types de parties prenantes qui pourraient être impliquées lors de la mise en œuvre d’une approche intégrée de la pollution des eaux usées, chacune apportant des compétences différentes. Explorez le graphique ci-dessous pour en savoir plus sur les différents groupes de parties prenantes qui pourraient être impliqués lors de la mise en œuvre de programmes intégrés de conservation et d'assainissement. ref

Différents groupes de parties prenantes qui pourraient être impliqués lors de la mise en œuvre de programmes intégrés de conservation et d’assainissement. Source : Wenger et coll. 2023

Différents groupes de parties prenantes qui pourraient être impliqués lors de la mise en œuvre de programmes intégrés de conservation et d’assainissement. Source: Wenger et al. 2023

La collaboration intersectorielle offre une excellente opportunité de mettre de nouvelles voix et solutions au premier plan, ainsi que de renforcer et d'améliorer les solutions qui génèrent de multiples avantages. ref Ce à quoi « ressemblera » la collaboration intersectorielle dépendra des besoins des gestionnaires et du contexte local. Ci-dessous, nous avons fourni des informations sur les éléments à prendre en compte lors de la collaboration avec quelques-uns de ces groupes : les gestionnaires des ressources terrestres, les communautés, le secteur WASH, les décideurs politiques et l'industrie.

 

Partenariat avec les gestionnaires des ressources terrestres

A approche de gestion «crête à récif» relie l’action de gestion sur les terres avec les eaux côtières pour des solutions intégrées à travers les bassins versants et entre les agences. Les projets allant de la crête au récif visent simultanément à améliorer la gestion des eaux usées et à réduire la pollution d'origine terrestre, offrant ainsi des avantages aux récifs coralliens, aux écosystèmes terrestres et aux populations. Les gestionnaires maritimes pourraient réfléchir à la manière d'établir des relations avec leurs collègues de l'intérieur pour collaborer sur des projets de réduction des eaux usées, tels que l'augmentation des surfaces perméables, de la végétation et des zones humides artificielles qui ralentiront ou arrêteront le flux de polluants dans l'océan.

récif australien

Les approches intégrées qui lient les actions de conservation à travers les bassins versants offrent des avantages aux récifs coralliens. Photo © Jordan Robins / Concours de photos TNC 2019

 

Engager les communautés dans le suivi et le plaidoyer

Engager les membres de la communauté dans la surveillance des eaux usées peut les aider à constater directement les problèmes et les motiver à servir de champions pour communiquer les résultats et mobiliser le soutien en faveur des solutions. Il fournit également aux gestionnaires un soutien indispensable sur le terrain et peut faciliter les partenariats avec des universités, des organisations non gouvernementales, des agences gouvernementales et des chercheurs locaux.

Voir cette un exemple sur la création de Work 4 Water, un consortium de partenaires développé pour créer des emplois et lutter contre la pollution des eaux usées grâce au remplacement des puisards dans l'État d'Hawaï.

 

Collaboration avec le secteur WASH

Le partage d’expertise entre les praticiens de la conservation et de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène (WASH) est essentiel au développement de solutions d’assainissement durables. Les initiatives WASH améliorent l’accès des populations à l’eau potable et à l’élimination sûre des déchets humains et sensibilisent aux bonnes pratiques d’hygiène pour réduire la propagation des maladies. Ces initiatives peuvent inclure une grande variété de projets :

  • Programmes d'éducation dans les écoles et les communautés
  • Dons de savon ou de filtres à eau
  • Partenariats avec des entreprises et des travailleurs locaux pour construire et entretenir des toilettes ou des latrines
  • Collaboration avec les gouvernements locaux pour établir les meilleures pratiques en matière de traitement des déchets humains
  • Activités de recherche et d'apprentissage

En raison de l’accent mis par le secteur WASH sur l’accès à l’eau potable et à l’assainissement, ses priorités peuvent être axées sur les besoins et les solutions immédiats plutôt que sur les effets environnementaux ou les causes globales de la pollution. Cependant, la collaboration entre les professionnels de l’environnement et du WASH peut être mutuellement bénéfique et identifier des solutions qui aident à la fois les personnes et la nature.

 

Engager les décideurs politiques

Les politiques relatives aux eaux usées peuvent ou non être une priorité, selon le contexte. Cependant, la création de politiques axées sur la santé publique et environnementale est essentielle pour réduire la pollution des eaux usées. Lors de la coordination ou de l’élaboration de réglementations sur la pollution des eaux usées, les étapes essentielles comprennent : ref

  • Établir des mandats et des responsabilités clairs pour les agences en charge de l'assainissement, de la protection de l'environnement et de la coordination du secteur privé. ref
  • Développer les capacités au sein du gouvernement pour diriger, formuler, mettre en œuvre, suivre et évaluer les politiques dans tous les secteurs. ref
  • Mobiliser des ressources suffisantes pour le travail en fonction de contextes et de besoins spécifiques.
  • Utiliser des mécanismes de coordination de haut niveau tels que des conseils ou des comités.
  • Encourager les arrangements formels de gouvernance et les mécanismes informels qui facilitent la communication et la collaboration entre les autorités gouvernementales et d’autres institutions.

La création d'un organisme de coordination spécifique à la pollution des eaux usées peut également constituer un mécanisme puissant pour approfondir les questions spécifiques au contexte, fournir des conseils politiques et garantir le succès des stratégies de lutte contre la pollution des eaux usées. Les organismes de coordination chargés d’atténuer la pollution des eaux usées peuvent prendre de nombreuses formes et jouer de nombreux rôles. Par exemple, les organismes consultatifs gouvernementaux peuvent garantir l’alignement et la complémentarité des politiques, collaborer avec les parties prenantes, élaborer des stratégies de mise en œuvre des politiques, recommander des mécanismes de financement et coordonner les activités entre les niveaux gouvernementaux. ref

Lire le Work-4-Water un exemple pour en savoir plus sur un consortium unique de partenaires recrutant et formant une nouvelle main-d'œuvre pour installer et entretenir des systèmes d'assainissement par égouts. Ce projet pilote sert de modèle pour créer des programmes de formation pour des milliers de nouveaux travailleurs et aidera l'État d'Hawaï à progresser vers son objectif de remplacer 88,000 2050 puisards par des systèmes d'égouts d'ici XNUMX.

 

Travailler avec l'industrie

Diverses industries telles que le commerce, la pêche, le tourisme, les promoteurs immobiliers et le secteur privé peuvent jouer un rôle dans la réduction de la pollution des eaux usées. Par exemple, les secteurs de l'industrie du tourisme peuvent avoir la responsabilité de contrôler leurs propres déchets, comme sur un bateau de croisière ou dans un hôtel. Leur succès dépend également de la bonne qualité de l’eau et ils pourraient donc être des partenaires enthousiastes dans la réduction de la pollution. D'autres industries impliquées dans l'assainissement, les services publics et les technologies environnantes pourraient également avoir un rôle à jouer et voir des opportunités de nouvelles activités dans la gestion des déchets.

Communication

Les tabous de longue date autour des déchets humains posent un défi particulier à la communication sur la pollution des eaux usées. Prendre le temps de comprendre ces tabous et ce que votre public pense et ressent à propos des déchets humains, des pratiques d'élimination et de la gestion des déchets est essentiel pour développer une solution efficace et obtenir le soutien ou l'adhésion de votre public cible. Pour la pollution des eaux usées, étudier l’ampleur du problème constitue un excellent point de départ pour identifier les défis locaux et établir des objectifs appropriés. Un autre défi consiste à impliquer la communauté afin qu'elle soutienne et/ou participe à votre solution d'assainissement. Motiver les gens à agir ne se fait pas rapidement. La communication stratégique peut aider à relever ces défis.

La communication stratégique est l'utilisation délibérée de la communication pour atteindre un objectif ou un résultat spécifique. Il se concentre sur la transmission du bon message à la bonne personne (ou auditoire) au bon moment via le bon canal pour atteindre un objectif spécifique.

Cette approche peut aider les gestionnaires et les praticiens marins à renforcer leur soutien, à sensibiliser, à générer des financements, à renforcer les relations et à influencer les comportements et l'opinion publique pour atteindre des objectifs à long terme et des actions à court terme en cours de route. Quel que soit le besoin, suivez ces étapes pour vous assurer que votre communication est ciblée, adaptée et opportune :

processus de communication stratégique avec logo 2021

 

Couverture du classeur de communication

Cliquez sur l'image ci-dessus pour accéder au guide

L’organisme de bienfaisance Communication stratégique pour la conservation Ce guide peut vous guider tout au long de ce processus de planification afin d'élaborer un plan de communication visant à créer un changement concernant votre problème de pollution des eaux usées. Il fournit des conseils de communication, des exemples et des feuilles de travail de planification.

Pour un exemple de la manière dont la communication peut contribuer à atténuer la pollution des eaux usées, explorez cette étude de cas de Long Island, New York, États-Unis, où les responsables ont utilisé des sondages et des groupes de discussion pour développer des messages clés et déterminer les meilleures stratégies de communication avec les parties prenantes pour lutter contre la pollution par l'azote.

Des enseignements supplémentaires peuvent être tirés des stratégies de changement de comportement, également connues sous le nom de marketing social ou une conception centrée sur le comportement. Explorer les ressources d'un récent atelier de conception centrée sur le comportement pour la pollution des eaux usées, que le Reef Resilience Network a co-organisé avec Rare et d'autres pour en savoir plus sur la façon dont vous pouvez exploiter les informations comportementales pour changer de comportement.

porno youjizz xxxx professeur xxx Relations sexuelles
Translate »