Attributs de la résilience des récifs coralliens

Gobie à Midway Reef, Kimbe Bay, Papouasie-Nouvelle-Guinée. Photo © Jeff Yonover

TLa capacité des systèmes socio-écologiques des récifs coralliens à être résilients est motivée par des attributs spécifiques. Les attributs sont les composants de chaque dimension (écosystème, communauté, gouvernance) qui sont les plus critiques pour conférer la résilience lorsque cette dimension est confrontée à un stress. La compréhension de ces attributs est essentielle à la gestion de l'écosystème des récifs coralliens. 

Attributs de résilience écologique

Voici quelques attributs clés des écosystèmes de récifs coralliens :

  • Diversité et redondance fonctionnelle – Des niveaux élevés de biodiversité augmentent les chances de réponses variées aux menaces. La diversité comprend la diversité génétique, la diversité des espèces et la diversité morphologique des coraux et d'autres espèces de récifs, ainsi que la diversité des assemblages de zooxanthelles. La redondance fonctionnelle fait référence à différentes espèces remplissant le même rôle ou la même fonction au sein de l'écosystème récifal, qui fournissent un filet de sécurité si une espèce venait à disparaître du système. Les groupes fonctionnels sur un récif corallien comprennent les constructeurs d'habitats, les producteurs primaires, les bioérodeurs, les brouteurs, les navigateurs et les prédateurs. ref
  • Recrutement - Recrutement est le processus par lequel les jeunes individus (par exemple, les larves de poissons et de coraux, les propagules d'algues) subissent une installation larvaire et deviennent une partie de la population adulte. Le recrutement naturel est un indicateur important de la résilience des récifs. Sur un récif sain, le recrutement assure une forte biodiversité et une redondance fonctionnelle. Sur un récif endommagé, le recrutement assure la récupération. Les conditions de recrutement favorables sont facilitées par les conditions océanographiques physiques telles que les courants océaniques, les tourbillons entre les récifs et les micro-courants à l'intérieur des récifs.; les sources larvaires qui peuvent provenir du même récif (auto-recrutement) ou d'un autre récif (récif source) ; et des habitats adaptés, tant en termes d'espace disponible que de type de substrats.
  • Herbivore – Depuis que des populations d'herbivores en bonne santé empêchent les macroalgues de proliférer sur les coraux ou d'inhiber le recrutement des coraux, elles sont d'une importance cruciale pour la résilience des récifs coralliens. Les poissons herbivores sont divisés en quatre groupes fonctionnels, en fonction de leur rôle dans le contrôle de la croissance des algues et le maintien du substrat récifal pour le recrutement des coraux. Il s'agit notamment de grattoirs/petites excavatrices,grands excavateurs/bioérodeurs, brouteurs/détritivores et navigateurs. Chaque groupe fonctionnel apporte une contribution importante et complémentaire à la résilience des récifs.
École du poisson-chirurgien Acanthurus coeruleus, paissant dans le sanctuaire marin national de Flower Garden Banks. Crédit : GP Schmahl/NOAA (à gauche) ; Le poisson perroquet à bosse, Bolbometopon muricatum, en train de creuser. Crédit : Matt Curnock/Ocean Image Bank (à droite)

École du poisson-chirurgien Acanthurus coeruleus, paissant dans le sanctuaire marin national de Flower Garden Banks. Crédit : GP Schmahl/NOAA (à gauche) ; Le poisson perroquet à bosse, Bolbometopon muricatum, en train de creuser. Crédit : Matt Curnock/Ocean Image Bank (à droite)

Attributs de résilience sociale

Comprendre les attributs sociaux d'une communauté qui renforcent (ou affaiblissent) la résilience des systèmes socio-écologiques fait l'objet de recherches en cours et nécessite d'enquêter sur la résilience des communautés et de leurs systèmes de gouvernance. Quelques attributs clés incluent (adapté de Cinner et Barnes 2019, Cadre de résilience des récifs):

  • Ressources et moyens de subsistance – Les ressources techniques, financières, humaines et basées sur les services peuvent aider les communautés locales à s'adapter à la perte des moyens de subsistance dépendant des récifs. Une gamme de ressources peut donner accès à diverses options de moyens de subsistance et à des tampons financiers. 
  • Connaissance et intendance – Lorsque les communautés sont informées, engagées et habilitées à prendre soin de leurs ressources récifales, elles deviennent plus conscientes des défis de la résilience et sont plus susceptibles de soutenir les efforts de gestion des récifs. La compréhension et l'intégration des connaissances traditionnelles sont également essentielles pour renforcer l'intendance et la confiance dans le processus de gestion. 
  • Santé et culture – La santé humaine est un aspect essentiel du bien-être général. Il donne la capacité de faire face à divers défis indépendamment de la résilience dans d'autres domaines. Les communautés qui privilégient à la fois la santé et les pratiques culturelles sont mieux équipées pour gérer et atténuer l'impact des changements sur les écosystèmes récifaux. 
  • Réseaux et relations – Le soutien, l'accessibilité et la portée des réseaux et des relations au sein d'une communauté sont essentiels à la promotion du bien-être de la communauté. Des réseaux et des relations solides aident les communautés à devenir plus résilientes aux perturbations inattendues et leur permettent de collaborer plus efficacement pour surmonter les défis. 
L'élevage de concombres de mer est un moyen de subsistance alternatif aux autres pratiques de pêche extractive. Photo © Garth Cripps/Blue Ventures

L'élevage de concombres de mer est un moyen de subsistance alternatif aux autres pratiques de pêche extractive. Photo © Garth Cripps/Blue Ventures

Attributs du système de gouvernance

La capacité des organes directeurs à soutenir la résilience de l'écosystème et de sa communauté est influencée par les attributs suivants (adapté de Cadre de résilience des récifs): 

  • Règles et règlements - Les systèmes de gouvernance qui respectent les droits traditionnels, s'alignent sur les valeurs actuelles et reçoivent des ressources adéquates contribueront à la résilience.
  • Représentation et inclusion – Les processus et structures de gouvernance qui privilégient l'inclusivité et la représentation ont tendance à être considérés comme légitimes et à recevoir un plus grand respect de la part de la communauté. Cela conduit à une compréhension plus profonde des causes et des effets sous-jacents des défis à la résilience. 
  • Direction et gestion – Pour soutenir la résilience des récifs et des communautés qui en dépendent, les dispositifs de gouvernance doivent être adaptables et flexibles. Des structures de gouvernance efficaces définissent clairement les rôles et les responsabilités tout en démontrant un leadership solide. 
  • Responsabilité et équité – Les dispositifs de gouvernance jouent un rôle essentiel dans la responsabilisation des organisations tout en recherchant une répartition équitable des avantages et en minimisant les risques involontaires pour renforcer la capacité d'adaptation des groupes vulnérables et de la société dans son ensemble. Une gouvernance efficace garantit un accès équitable aux ressources et aux opportunités, ce qui contribue à son tour à la résilience du système. 
Atelier avec les propriétaires traditionnels à Carnavon, Ningaloo, Australie occidentale pour identifier les sites appropriés pour la restauration des récifs coralliens. Photo © Joël Johnsson

Atelier avec les propriétaires traditionnels à Carnavon, Ningaloo, Australie occidentale pour identifier les sites appropriés pour la restauration des récifs coralliens. Photo © Joël Johnsson

porno youjizz xxxx professeur xxx Relations sexuelles
Translate »